Rechercher

Comment augmenter la durée de vie de votre soutien-gorge


Un bon soutien-gorge, ce n’est pas donné ! C’est un fait. Alors, pour rentabiliser votre investissement, vous voudrez faire en sorte que votre soutien-gorge dure le plus longtemps possible. Poursuivez votre lecture pour voir comment.


Achetez la bonne taille

Acheter un soutien-gorge de la bonne taille joue un rôle déterminant dans la durée de vie de celui-ci. Si la taille de votre bande est trop grande et que cela vous oblige à attacher votre nouveau soutien-gorge au dernier crochet dès le début, alors, quand le soutien-gorge va commencer à s’étirer avec le temps, vous perdrez tout le soutien recherché.


En revanche, si vous achetez un soutien-gorge qui vous va bien, vous l’attacherez au premier crochet. Puis, quand il commencera à s’étirer, vous pourrez graduellement l’attacher aux crochets suivants pour maintenir le même niveau de soutien. Ainsi, votre soutien-gorge durera plus longtemps.


Achetez-en plus d’un

Tout comme vous, vos soutiens-gorge ont besoin de repos. La chaleur de votre corps réchauffe l’élastique du soutien-gorge, et c’est ce qui le fait s’étirer. Donc, plus vous le porterez, plus vite il s’étirera. Mais, si vous possédez plus d’un soutien-gorge, vous pouvez alterner. Cela fera en sorte que l’élastique ne s’usera pas trop rapidement. De plus, en n’étant plus exposé à votre chaleur corporelle pendant un moment, le soutien-gorge pourra mieux conserver sa forme.


Lavez-le à la main


La machine à laver est un piège mortel pour les soutiens-gorge avec armatures. Même au cycle délicat, les armatures peuvent être tirées et étirées. De plus, les crochets peuvent se tordre ou briser, et le tissu peut s’user. Bien que les soutiens-gorge sans armatures courent moins de risque dans la machine à laver, il vaut tout de même mieux les laver aussi à la main afin de s’assurer que le soutien-gorge ne s’abîme pas.


Mettez-le correctement

Croyez-le ou non, vous pouvez réduire la durée de vie de votre soutien-gorge si vous ne le mettez pas correctement. Contrairement à d’autres types d’articles de lingerie, la construction d’un soutien-gorge est délicate. Par conséquent, vous devez faire attention à ne pas plier ni tordre les armatures ou les coutures quand vous le mettez.


Si vous attachez votre soutien-gorge devant vous et que vous le faites tourner ensuite, assurez-vous que les bonnets fassent face vers le haut et non vers le bas. S’ils sont vers le bas, vous devrez les retourner vers le haut, ce qui pourrait faire plier les armatures ou déchirer les coutures. De plus, quand vous tournez votre soutien-gorge du derrière vers le devant, faites attention à ne pas trop le tordre.


Si vous attachez votre soutien-gorge dans le dos, Vous voudrez vous assurer que les bonnets sont tournés vers le haut. Vous devrez aussi faire attention à ne pas tirer trop fort sur la bande au moment d’attacher les crochets.


Rangez-les avec soin

Si vous avez des soutiens-gorge à bonnets moulés, vous devez faire en sorte que les bonnets ne soient pas écrasés quand vous les rangez. Alors, vous devriez soit les suspendre sur un cintre, soit mettre une chaussette roulée en boule à l’intérieur des bonnets si vous les rangez dans un tiroir. Pour les soutiens-gorge dont les bonnets ne sont pas moulés, assurez-vous que les armatures et/ou les bandes ne sont pas tordues quand vous les rangez. De plus, faites en sorte que l’endroit où vous les rangez ne soit ni trop chaud ni trop froid car des températures extrêmes peuvent avoir un effet négatif sur l’état d’un soutien-gorge.


En résumé, traitez bien vos soutiens-gorge, et vous pourrez compter sur leur soutien longtemps ! Si vous voulez en apprendre plus sur les soutiens-gorge et la façon d’en prendre soin, rendez-vous sur notre page Infos sur les soutiens-gorge.


0 vue0 commentaire